0

Football: le FC Barcelone annonce le départ de son attaquant star Neymar Jr

Le footballeur Neymar Junior, 25 ans, n’a jamais été si près de signer au Paris Saint-Germain. Ce mercredi 2 août, le capitaine de la sélection brésilienne, considéré comme l’un des trois meilleurs joueurs du monde, a annoncé à ses coéquipiers qu’il allait quitter la Catalogne. Le FC Barcelone confirme les intentions de départ de son prodige, dispensé d’entraînement, et met le PSG devant ses responsabilités.

Le club de la capitale française est sur le point d’enregistrer le transfert le plus cher et le plus incroyable de toute l’histoire du ballon rond. Neymar da Silva Santos Junior, numéro 10 et capitaine de la Seleção, est en passe de devenir la nouvelle figure de proue du Paris Saint-Germain et d’une Ligue 1 qui n’a jamais eu si fière allure, avec des mouvements partout dans l’Hexagone.

De retour de sa longue tournée promotionnelle d’été, aux Etats-Unis d’abord puis ensuite en Chine, l’attaquant international brésilien a regagné Barcelone lundi soir sans un mot pour les nombreux médias venus attendre à l’aéroport celui qui anime la telenovela de l’été depuis des semaines. Comme le voudrait l’usage, c’est à ses coéquipiers et à son club qu’il a réservé la primeur de l’information.

Ce mercredi, Neymar Jr s’est présenté au siège du club, a fait ses adieux aux joueurs et a été dispensé d’entraînement par Ernesto Valverde, le nouveau coach du Barça. Une demi-heure plus tard, il quittait la Ciudad Deportiva au volant de sa voiture de sport. Clap de fin d’une histoire commune qui aura duré quatre ans, ponctués d’un double-titre de champion d’Espagne et d’une Ligue des champions.

Ce sera la fin de la fameuse « MSN », association ces dernières années des tout meilleurs attaquants issus des trois seules équipes sud-américaines sacrées championnes du monde : l’Argentin Messi, l’Uruguayen Surarez et le Brésilien Neymar. Une armada offensive qui aura fait rêver plusieurs saisons durant les supporters blaugrana et le monde entier.

Cela ne se passera pas forcément en douceur en Espagne. Proche du club catalan, le quotidien Sport parle d’une séance d’adieux « froids, par la petite porte » au sein du vestiaire. Le numéro 11 des Blaugrana n’aurait pas fait de discours, se contentant de saluer chacun individuellement. A Madrid, le journal Marca ironise avec un titre provocateur : « Neymar, le nouveau Figo ».

Casse-tête en vue pour le Paris Saint-Germain ?

Le Barça a publié un texte laconique : « Le joueur Neymar Jr, accompagné de son père et de son agent, a communiqué au FC Barcelone sa décision de quitter le club, dans une réunion qui a eu lieu dans nos bureaux. (…) Ils vont devoir payer la clause libératoire du contrat en vigueur, qui depuis le 1er juillet est passé à 222 millions d’euros, et qui devra être versée dans son intégralité. »

Il s’agit d’une gifle pour l’un des clubs les plus prestigieux de la planète foot. Et du « casse du siècle » pour le Paris Saint-Germain. Car si le principal intéressé est resté muet sur le sujet, l’annonce de son départ du Barça est bien évidemment le pas le plus significatif qu’il ait effectué vers la capitale française depuis le début du feuilleton. Pour le PSG, les choses devraient donc s’accélérer.

Tant que le club détenu par le Qatar, ou tout autre club, n’a pas payé les 222 millions d’euros pour lever la clause libératoire de Neymar et s’octroyer ce nouveau « petit Prince » (surnom de Ronaldinho à Paris), il reste sous contrat avec Barcelone. Le PSG a clairement manifesté son intention de payer, mais fait montre de prudence pour l’instant. Car le dossier fâche beaucoup de monde.

A commencer par les dirigeants barcelonais, qui n’ont pas vraiment leur mot à dire si l’argent est mis sur la table, mais qui comptaient bien faire de Neymar Jr la prochaine tête de gondole du club après Messi. La Ligue espagnole les soutient, évoquant une procédure à venir auprès de l’UEFA afin de vérifier si Paris respecte les règles du fair-play financier dans cette opération.

S’il signe en France, Neymar rejoindra plusieurs autres figures du football brésilien dans la capitale. Outre ses amis Lucas et Dani Alves – un autre ancien du Barça -, il fréquentera l’ancien capitaine de la sélection, Thiago Silva, et son compère en défense, Marquinhos. Sans compter les nombreux autres Brésiliens d’un championnat plus « Joga Bonito » que jamais.

RFI
A propos de l'auteur:

ARTICLES LIÉS

LAISSE VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

A propos de Congo Mag

Congomag présente des reportages et des entrevues qui portent sur la politique, l’économie, le monde des affaires, la culture, la société, l’éducation et la science. Des chroniques santés, techno s’ajoutent aux dossiers de l’heure.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER

 Abonnement J'accepte les règles de confidentialité de ce site

CALENDRIER

août 2017
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories